Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 17:54

 

 

Le Japon est une de ces destinations qui fait rêver bon nombre de voyageurs et bon nombre de skieurs. Là bas, toute la magie qu'on peut éprouver en voyage est hyper-condensée : culture, nourriture, paysage, langue ... Intrigant, fascinant, c'est un subtil mélange entre tradition et modernité.

La gentillesse et la serviabilité des japonais envers les étrangers/touristes a de quoi nous faire réfléchir longtemps sur l'accueil que nous pouvons donner en France.

 

Même si notre ambition majeure était d'aller skier cette fameuse poudreuse japonaise, les à-côtés du voyage ne gâche rien et sont un enrichissement permanent.

Les temples, châteaux, palais, côtoient un univers urbain étincelant et fourmillant.

Le Japon est une expérience magnifique.

 

Vous pouvez aller voir directement mes photos et échapper a mon magnifique pavé d'explications en allant sur mes galeries Flickr (photos visibles en plein écran) :

 

 

En pratique, se rendre au Japon est quelque chose de relativement simple et pas aussi onéreuse qu'on peut le penser.

Nous avons choisi de voyager avec Emirates, compagnie qui permet (en 2015 en tout cas !) de voyager avec une franchise de 30kg de bagages en classe éco. Nous n'avons pas eu droit à un A380, mais à un confortable 777 qui n'a plus rien à prouver sur les longs courriers.

Nous avons payer notre aller-retour 670€ chacun avec, je le répète, 30kg de bagages en soute. Il est possible de trouver moins cher (550/600€ avec Turkish airline, parfois encore moins avec Aeroflot !) avec une franchise de 20kg. Il est aussi possible de trouver beaucoup plus cher avec des vols direct entre Paris et Tokyo.

Une petite astuce consiste à atterrir à l'aéroport de Tokyo -Haneda puisque celui ci est situé à 20-30km de la ville de Tokyo alors que l'aéroport de Narita est à plus de 60km. C'est notamment appréciable quand on arrive tard dans la nuit et qu'on doit prendre un taxi parce que les autres (nombreux !) moyens transports en commun sont potentiellement fermés.

Nous avons simplement réservé à l'avance 2 nuits dans un hôtel de Tokyo, relativement proche d'une station de métro. Tous les autres logements seront réservés au fil de l'eau selon les chutes de neige et nos envie. A ce jeu, booking.com nous aura bien aidé.

Les prix sont assez similaires à la France, parfois plus cher/parfois moins cher. La nourriture est par contre assez bon marché. Il est possible de bien manger pour 1000 Yens (7€) et parfois moins, et pour 25-30€ le soir on se régale les papilles bière et saké compris.

Il ne faut pas rêver non plus, les restaurants haut de gamme sont dans une fourchettes de tarifs beaucoup plus hauts. Le bœuf de Kobe et le Fugu se trouvent à des tarifs élevés et nous n'avons pas essayé.

L'ordre de grandeur pour les forfaits de ski est de 5000 Yens (35€), pas vraiment dépendant de la taille de la station.

La langue est évidemment un obstacle, mais pas autant qu'on peut le penser. Dans les nombreuses zones touristiques, on se fait comprendre sans problème et dans les restaurants il y'a très souvent un menu en anglais. Il arrive parfois que les japonais disent qu'ils ont compris Juste par respect, alors qu'en réalité ils n'ont pas franchement saisi la demande. Mais soyons francs, on est là pour ça ! On rigole un coup et on recommence !!

18-19-20 janvier 2015 : goooood mooorning Tokyo !!

 

Depuis l'avion, nous voyons des lumières à perte de vue, nous arrivons enfin après 21H de voyage depuis Lyon et une escale à Dubaï. Déphasés comme il faut, nous voyons un écriteau qui nous annonce que certains bagages sont manquant.

 

Nous filons vers le guichet ad'hoc et là, un dimanche à 23h00, 10 personnes sont là pour s'occuper des voyageurs sans bagages. Nous avons une personne rien que pour nous qui remplie elle-même la déclaration de perte avec une grande minutie, s'excuse à de nombreuses reprises, nous informe que le bagage arrivera sur le vol du lendemain et qu'il sera apporté en taxi à l'hôtel.

Du service, du vrai : bienvenu au Japon !

 

Un jour et demi, c'est évidemment trop court pour visiter Tokyo de fond en comble. Nous avons tout de même pût voir beaucoup de belle chose et ressentir la fameuse atmosphère de LA mégalopole par excellence.

 

Vers le temple bouddhiste Sensō-ji :

 

 

 

 

Le temple bouddhiste Sensō-ji :

 

La vue sur Tokyo depuis la Tokyo Tower :

 

Le quartier de Shibuya, disons ... très lumineux ! :

 

Au milieu de Tokyo, cerné par les buildings rutilants, le palais impérial demeure de l'empereur du Japon, jadis considéré comme un dieu :

 

21-22-23-24 janvier 2015 : Vallée d'Hakuba, premiers virages dans la poudreuse japonaise !

Nous partons de Tokyo le 20 janvier dans l'après-midi, après avoir récupérer notre voiture de location (une Nissan Serena 4*4 avec pneu neige) à l'aéroport de Narita. Nous arrivons dans la vallée d'Hakuba quand la nuit commence à tomber.

Les phares de la voiture éclairs péniblement des murs de neige énoOOrmes, genre 2m de haut. Pas de problème, nous sommes bien sur le bon chemin !

Les 3 premières nuits, notre logement est une sorte de gîte-hôtel, nous dormons à la japonaise parterre sur des futons. La dernière nuit se fera dans une petite pension où l'isolation et le chauffage nous laisseront quelques souvenirs vivifiant.

Nous découvrons les fameux bains japonais, les Onsen, très chaud, où l'on se baigne dans le plus simple appareil.

La neige est bien au rendez-vous, parfois un peu capricieuse, mais nous l'apprécions comme il se doit.

 

Il faut garder un semblant d'organisation ;-) :

 

Oui, la neige est bien là ! :

 

Les premiers virages, on se maintient :

 

Le surlendemain, après la recharge de neige (tout les 3 jours environ :-D) :

 

Ne mentons pas, le fond est présent, durci par la pluie de début de chute, ça trace pas mal et vite. Un groupe de 8 nordiques ne laisse pas leur part au chien (et nous non plus !), mais le spot n'est pas démesuré ... C'est tout de même très acceptable :-) :

 

 

Les montagnes avec un peu plus d'altitude, il y'a des choses à faire ! :

 

Relief typiquement japonais avec les forêts de bouleau :

 

Stations visitées : Happo One, Hakkuba47 et Goryu.

Happo One est la station qui a vu Jean Luc Crétier devenir champion Olympique de descente en 1998. Du déniv', de la pente et des beaux itinéraires (être très très vigilant sur les retours, des barrages/marches de 4m de hauts peuvent être de véritable piège invisible !).

Pour les deux dernières, les domaines sont reliés et elles sont surtout intéressantes avec des peaux puisque le hors piste en bord de piste est interdit, genre vraiment interdit.

 

25 Janvier 2015 : ICI à Nagano !

 

Rendu célèbre par Pierre Fulla et les guignols, cette ville qui a des faux airs de Grenoble abrite encore un joli temple.

 

Oui oui, c'est bien ici :

 

Le temple Zenkō-ji :

 

 

Mesdames en kimono traditionel :

 

Une pensée pour les lettres perdues ;-) :

 

Oui oui, ça rentre tout ! :

 

26 Janvier 2015 : Ski à Shigakogen

 

Très grande station pour le Japon, c'est en fait 4 ou 5 stations reliées entre elles. Parfait pour une journée de cruising.

 

L'attraction du jour, le télésiège 1 place :

 

Back to the 70's ! :

 

27 janvier 2015 : Oh, comme ils sont mignons !

 

Le reload de neige est en cours et les conditions sont bien humides. Parfait pour un peu de découverte !

Direction Jigokudani. C'est THE attraction, on ne peut pas passer à côté. Il y'a du monde, mais c'est tout de même quelque chose à voir parce qu'il n'ya que là qu'on voit ça.

Les macaques japonais profitent des sources d'eaux chaudes en famille. Le lieu est aménagé, mais les singes sont sauvages et ne restent pas présent à 100% sur le site. Parfois on les voit, parfois on ne les voit pas !

 

 

 

 

28-29 janvier 2015 : retour sur les skis à Myoko

 

Le reload de neige a eu lieu, mais encore une fois un bon fond dur l'accompagne. Avec un peu de persévérence, nous passons une bonne journée dans la forêt.

 

 

 

A Myoko aussi, la neige est présente en abondance ! :

 

 

Le soleil se montre de nouveau, cette fois on met les peaux pour prendre encore un peu de hauteur et sortir de ce fond dur. Vive la fric rando !

Les paysages sont une nouvelle fois magnifique et alpin :

 

 

 

 

Objectif réussi, le fond dur a disparu ! :

 

 

 

 

A Myoko, on enlève la neige avec des moyens adaptés ! :

 

Sushis/sashimis/sake, au top ! :

Station visitées : Akakura Kanko et Myoko Suginohara

La dernière citée est très intéressante pour une journée peaux/station.

 

30-31 janvier 2015 : Forfait !

 

Et oui, malheureusement je me coince le bas du dos lors de la session rando de la veille et je me retrouve comme un petit papy à avoir du mal à marcher. Impossible dans ces conditions là de skier, je déclare forfait pour les deux derniers jours de ski, j'en suis encore déçu...

Les compagnons d'aventure continueront sur la lancée, ils ont bien eu raison. La journée de samedi sera THE day, avec 60-70cm hyper léger. Je me contenterai de regarder la neige tomber.

 

Un chamois local à Nozawa Onsen :

 

Le samedi, dans la forêt de Madarao :

Stations visitées : Nozawa Onsen et Madarao.

 

1-2 Février 2015 : This is the end

Nous voici sur le chemin du retour, toute les bonnes choses ont une fin, plus ou moins agréable.

Le mont Fuji, sur la route vers Tokyo :

Une chose est sur, le Japon est une très très bonne destination pour mêler le ski et la découverte. 

 

Notre horaire de vol nous permet une escale de 8H à Dubaï. Nous en profitons pour sortir de l'aéroport. C'est très simple puisqu'il suffit de faire tamponner son passeport à l'immigration pour se retrouver à côté du métro ouvert à partir de 6h00 du matin.

Cité aux buildings futuristes et aux malls center de taille inhumaine, Dubaï est un choque, surtout quand on revient du Japon !

Il fait 28°C alors que 10h avant nous étions dans la neige de Myoko. Contraste assuré ! 

Soyons francs, ce genre de tourisme n'est pas ma tasse de thé, mais ça vaut la peine d'être vu.

Le quartier de Burj Khalifa :

 

La plus haute tour du monde, La Burj Khalifa, 828m :

 

Clin d'œil aux amateurs de The Big Bang Theory :

 

Où sont les véhicules volants ? :

 

Ce voyage était un vrai régal, je conseille la destination, que ce soit pour la découverte et/ou le ski. J'en suis revenu avec des étoiles pleins les yeux et un autre regard sur ce pays du bout du monde.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Mais dis moi y a des pays que tu n'as pas fait à ski?? ;) La prochaine fois je ne te demande pas que pour l'Iran des infos! :)
Répondre
Y
Oh oui, il y'en a plein ... ;)<br /> Amérique du nord, Amérique du sud, les pays en "-stan" (Tadjikistan, etc.), Géorgie, Arménie, Turquie, Grèce, Albanie, Russie, Antarctique .... Le jour où j'aurais coché tout ça, la neige n'existera peut être plus. ;-)
T
Waao !!! Superbe photos !! Merci pour ce récit et ces conseils !! :) Peace !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Yann Paraz
  • : Sur ce blog, vous trouverez essentiellement les récits avec les photos de mes sorties, mais aussi des vidéos, des hommages, des news sur moi... Merci à tout ceux qui visite ce blog, j'espère qu'il vous plaira.
  • Contact

Qui suis-je?

Véritable passionné du milieu montagnard, ce blog me permet de partager mes différentes passions : ski, escalade, alpinisme et bien sûr la photographie. Je n'ai aucune prétention artistique ou graphique, mais j'essaie simplement de faire de mon mieux et de retranscrire par les mots et les photos les émotions que je peux vivre.

 

Mes amis et ma famille sont évidemment une partie très importante de ces "aventures". Je les remercie de m'accompagner ou de  bien vouloir faire cordée avec moi. Je les remercie également pour leur patience lorsque je veux faire une photo, ou pour leur compréhension lorsque j'ai un coup de moins bien ... La montagne est aussi une activité d'équipe.

En effet, si j'étais seul, bon nombre de sorties seraient beaucoup moins intéressantes, voire impossible.

Rechercher

A propos des photos

Une grande majorité (95 %) des photos en ligne sur ce blog sont prise à l'aide d'un reflex Olympus.

Je tiens à remercier le centre de réparation Olympus France et Europe, pour les services inégalables qui m'ont été rendus et la qualité de la prise en charge.

Ce ne sont pas les boitiers avec la fiche technique la plus ronflante, mais la réactivité et le service client sont excellents.

 

Sauf mention contraire, je suis l'auteur des photographies présentées sur ce blog.
Merci de bien vouloir noter que celles-ci ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de l'auteur.
Pour plus de renseignement ou pour acquérir une photographie, vous pouvez me contacter directement, voici l'adresse mail que je consulte très régulièrement : yann.paraz [AT] aliceadsl.fr
Merci.